Accueil > Du côté de Questembert > Les élus > Urgence climatique ? Pas à Questembert, en tout cas

Urgence climatique ? Pas à Questembert, en tout cas

La tribune de nos élus dans le bulletin municipal de novembre/décembre 2018

    Partager : sur Facebook, sur Twitter, sur Google+.

En démissionnant du gouvernement, Nicolas Hulot a rappelé aux Français l’urgence climatique dans laquelle nous nous trouvons. Tout récemment, le rapport du GIEC, commandé en décembre 2015 à la clôture de la COP 21 à Paris, a formulé brutalement l’alternative : soit nous prenons rapidement des mesures radicales et nous pouvons encore limiter l’augmentation des températures moyennes à +1,5°pour être au rendez-vous de l’histoire, soit nous faisons semblant d’ignorer le sujet, et nous précipiterons le monde dans la catastrophe climatique.

Penser globalement, agir localement

Le problème est global, mais nous pouvons faire notre part pour trouver des solutions. Par exemple, en accroissant notre production d’énergie renouvelable. Lors de l’inauguration des éoliennes de Larré, les discours la main sur le cœur de nos élus nous ont donné un peu d’optimisme. Le projet, lancé dans le mandat précédent, porté avec ténacité par notre ami René Luherne, allait dans la bonne direction et nous avons cru à une prise de conscience réelle.

Mais depuis, c’est peu dire que le soufflé est retombé. Pourtant la Région Bretagne vient d’engager la BreizhCop : faire émerger grâce à une vraie démarche participative un projet de développement durable. 300 événements en Bretagne ont vu le jour, avec par exemple le « Climat de fête » à Vannes porté par Clim’Actions. Mais sur Questembert, pas grand chose, si ce n’est rien.

Un PCAET vu comme un machin technocratique

Obligation réglementaire pour les Communautés de communes, le PCAET (plan climat air énergie territorial) a pour objectif de rééquilibrer production et consommation d’énergie sur nos territoires, de réduire nos émissions de gaz à effet de serre. Au Conseil de septembre, nous avons eu enfin une présentation succincte du PCAET. Nous avons déploré le silence municipal pour promouvoir cette thématique (rien dans le bulletin, ni sur le site officiel de la commune) et la trop faible participation de citoyens et d’élus lors des réunions d’information et de travail au demeurant fort intéressantes, et où notre groupe a été, lui, très assidu. Il nous a été répondu que des réunions ont eu lieu entre élus et que le reste était de la littérature, ou plus exactement de la « réunionite ».

Bref, circulez, il n’y a rien à voir, la vie de la cité, la politique donc, cela ne regarde pas les citoyens, et à peine plus les élus qui continuent de dire « ne pas faire de politique ». Comprendra qui voudra.

En Complément

C’est un sujet dont nous avons déjà parlé

Mais aussi dans Ouest-France

La soirée théâtre forum à propos des mobilités

Prochaine séance mardi 13 novembre à 19h, salle du Vieux Couvent à Muzillac, sur le thème de l’agriculture et de l’alimentation

Publié le mardi 30 octobre 2018, par Rédacteur.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document