Accueil > Du côté de Questembert > Communauté de Communes > Piscine Beau Soleil : un vrai succès

Piscine Beau Soleil : un vrai succès

    Partager : sur Facebook, sur Twitter, sur Google+.

Le point communautaire du conseil municipal de janvier portait sur le fonctionnement de la piscine. Après les premiers mois de rodage, l’expérience d’une année complète permet une évaluation plus fine fondée sur les données d’un exercice complet. Deux points apparaissent au premier plan : la satisfaction des usagers/clients, un bilan financier plus favorable que les prévisions.

Voir en ligne : La piscine Beau Soleil sur Facebook

Un public conquis

Conçue à travers une large consultation qui rassemblait aussi bien les scolaires, que les clubs (natation et plongée) que les pratiquants individuels, la nouvelle piscine avait tout pour répondre aux attentes, même si le temps écoulé entre la programmation initiale (en 2001 !) et l’ouverture a pu faire oublier comment les élus avaient rendu les arbitrages : nous avions fait des choix techniques comme la chaudière bois ou le bassin inox, un bassin de natation avec 5 lignes de nage et un bassin ludique d’apprentissage, un toboggan de 60 mètres... mais pas de pataugeoire !


La panière à bébé (photo Maxence Gross)

La public en tout cas a répondu présent. La fréquentation totale sur l’année 2012 atteint presque le chiffre de 90 000 entrées. Les commentaires laissés sur le cahier placé à l’entrée sont très élogieux, après les premières observations qui avaient très utiles pour ajuster des détails. A l’occasion de la fermeture technique d’établissements voisins (Redon, Nivillac, Ploermel) la piscine Beau Soleil a conquis de nouveaux clients qui apprécient ses qualités (lumière, température) mais aussi les prix pratiqués.

Au service des habitants de la communauté

S’il n’y a pas moyen de savoir d’où viennent les baigneurs occasionnels, les systèmes d’abonnement permettent de voir que 68 % viennent de la communauté, et la moitié d’entre eux de Questembert, seulement 32 % résident hors du territoire communautaire. Sur les 20 000 scolaires, 12 500 sont des écoliers de la communauté qui bénéficient de l’accès gratuit, avec le transport pour les écoliers hors Questembert, les autres sont les collégiens de Questembert et de Malansac, ainsi que les lycéens de Marcelin Berthelot et de la Maison Familiale.

Outre les activités déjà proposées dans l’ancienne piscine comme l’aquagym, dont le succès ne se dément pas, l’équipe des MNS a proposé des animations nouvelles : le jardin aquatique pour les enfants de 6 mois à 4 ans accompagnés de leurs parents et, depuis l’été, l’aquabike qui plaît beaucoup. Le hamman, qui est un complément bien-être, n’a pas encore trouvé son public, malgré un tarif très attractif de 3,05€ la séance.
Les clubs disposent de créneaux adaptés à leurs besoins et les nageurs du Nautic Club remportent régulièrement des trophées dans des compétitions régionales et même nationales.

Vue du grand bassin, arrivée du toboggan
Le grand bassin et l’arrivée du toboggan

Résultats financiers meilleurs qu’attendus

Malgré des tarifs plutôt bas, la fréquentation importante de la piscine a permis d’atteindre un bon niveau de recettes, 378 000 euros, presque 60 000 euros au-dessus de la prévision. Les dépenses se sont avérées plus basses que la prévision : 840 000 au lieu de 864 000 euros. Bien sûr, cela fait un déficit, mais connaît-on une piscine publique qui atteint ne serait-ce que l’équilibre dépenses∕recettes ?

Au résultat de fonctionnement, qui inclut les charges d’intérêt, il faut ajouter le remboursement du capital de l’emprunt (73 000 euros), quelques achats de matériel (aquabike, par exemple) et des reliquats sur les travaux, compensés par les dernières parts de subvention. Le défait global est de 345 000 euros. Ce déficit est évidemment supérieur à celui de l’ancienne piscine, dont les dépenses d’investissement étaient négligeables et les emprunts soldés depuis un moment.

Les charges transférées

D’abord une explication technique : quand les communes transfèrent à une communauté une compétence, il faut évaluer ce qu’elles payaient avant, c’est ce qu’on appelle les charges transférés. A partir de ce point zéro, toute nouvelle dépense est prise en charge sur les ressources communautaires. Les charges transférées ensuite retirées de ce que les communes percevaient avant au titre de la taxe professionnelle, seul impôt communautaire. Un strict calcul a paru – à l’époque – trop favorable à la commune de Questembert, une contribution complémentaire avait été validée par le conseil communautaire : 185 000 euros à la charge des Questembertois, 144 000 pour l’ensemble des habitants des autres communes. Faites le calcul ; un peu plus de 25 euros par habitant de Questembert, et dix euros par habitant dans les autres communes.

Le bassin ludique et d'apprentissage
Le bassin ludique et d’apprentissage

La chaudière à bois

Le choix de la chaudière à bois s’est avéré tout à fait positif, sur le plan environnemental et sur le plan économique : la dépense en gaz s’est élevée à 15 000 euros alors que la fourniture de bois a représenté 34 000 euros. Mais si l’on compte en chaleur produite (en Kw), plus de 80 % de l’énergie consommée vient des plaquettes de bois. Un petit calcul vous permet d’évaluer ce qu’aurait été la facture avec seulement du gaz. Au tarif 2012 ! mais on sait que le prix du gaz va probablement augmenter de 6 % par an, et le différentiel entre bois et gaz va être de plus en plus favorable au choix qui a été fait.

Des animations spécifiques

L’équipe de la piscine a choisi d’organiser des animations spéciales : soirées ado (tarif spécial, musique), halloween pour se faire peur, photos avec le père Noël. Avec, chaque fois, un grand succès.

Publié le lundi 28 janvier 2013, par Paul Paboeuf.




Post-scriptum

Quelques tarifs

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Agenda