Accueil > Du côté de Questembert > Dossiers > Le conseil adopte l’agenda 21 communal

Le conseil adopte l’agenda 21 communal

    Partager : sur Facebook, sur Twitter, sur Google+.

Le conseil municipal du 29 mai a voté à l’unanimité le programme d’actions de l’agenda 21 communal. Ce vote est l’aboutissement d’un long travail d’élaboration et de formalisation des « fiches-actions » et le point de départ d’une démarche qui ne doit pas s’arrêter : chaque année, le conseil sera appelé à vérifier l’avancement du programme validé ce mois-ci.

Voir en ligne : L’agenda 21 sur le site de la commune

Qu’est-ce qu’un agenda 21 ?

C’est au sommet de Rio, en 1992, le sommet de la Terre, qu’est défini le programme Action 21 appelé communément Agenda 21, un ensemble de 2500 recommandations dont la plupart sont restées lettre morte. Cependant, le sommet de Rio a créé l’impulsion du développement durable fondé sur les trois piliers : l’économique, le social et l’environnemental. En effet, le développement durable n’est pas fondé que sur la protection de l’environnement, même s’il est inimaginable de croire que le monde peut progresser sur la dévastation de la ressource première : la Terre.

La mesure de l’usage que font les humains des ressources naturelles s’appelle l’empreinte écologique. Elle évalue la superficie nécessaire pour produire tout
ce que consomment un individu ou une population (transport, logement, alimentation,
etc) et pour absorber les déchets qu’ils rejettent. Elle s’exprime en hectares (ha) par
personne et par an ou en planètes.
L’empreinte écologique moyenne des Français dépasse de beaucoup ce que
permettent les ressources de la planète. Si tout le monde adoptait le mode de vie d’un
Français, il faudrait à l’humanité l’équivalent de 3 planètes pour subvenir à ses besoins,
5 planètes pour un américain et 0,4 planètes pour un habitant du Burundi...

Chacun peut évaluer son empreinte écologique en répondant à 18 questions
portant sur votre mode de vie, à vous d’en tirer les conclusions ! Voir ici le calcul de l’empreinte écologique.

A Questembert aussi, on s’engage

Parce qu’il est urgent de changer nos modes de croissance et de développement, parce que répondre aux besoins des générations actuelles ne peut se faire au détriment des générations futures, parce que c’est au niveau local que les enjeux mondiaux de développement durable doivent être traités, la Ville de Questembert s’est engagée officiellement dans un Agenda 21 en 2005 pour mettre en pratique, au plan local, la notion de développement durable.

Angélique Langlais, chargée de mission à la mairie, a fait le bilan de ces premières orientations : plus de 80 actions concrètes ont été menées.
Les élus ont voulu plus loin en formalisant un programme d’actions qui a vocation à s’inscrire dans le temps. Le programme présenté est l’aboutissement d’un processus transversal d’un an de réflexion, d’échanges, de concertation large et de travaux. Les apports du Comité Consultatif Agenda 21 et de l’équipe municipale ont été particulièrement riches et fructueux, tout comme les travaux d’enquête et de réunion publique avec les habitants.

Le Ministère du Développement Durable a défini un cadre autour de 5 finalités. A voir ici, sur le site du Ministère

Les 89 actions retenues s’inscrivent dans ce canevas, et elles seront mises en œuvre progressivement entre 2012 et 2017. Le programme d’actions sera présenté au Ministère afin d’obtenir la reconnaissance Agenda 21 local.

Publié le samedi 2 juin 2012, par Paul Paboeuf.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document